lundi, février 11th, 2019

 

Dr Oussou – UFDG : « Ce qui s’est passé à Matoto est une insulte pour les Guinéens »

« Nous sommes arrivés à un point de non-retour. Nous n’accepterons plus rien de ce gouvernement. M. Alpha Condé a dépassé la limite de l’acceptable »

Le vice-président de l’UFDG, le Dr Oussou Fofana, a sorti ses griffes ce samedi à l’occasion de l’assemblée générale de son parti, pour snober la gouvernance d’Alpha Condé et fustiger l’installation du maire de Matoto. Devant des militants fortement mobilisés, le président du groupe parlementaire des libéraux démocrates a martelé que ce qui s’est passé à Matoto, n’honore pas la Guinée.

« Aujourd’hui, la Guinée est devenue la rusée du monde entier. Dans tous les pays africains, les élections sont organisées à bonne date. Ici, pendant trois ans, Alpha Condé a refusé d’organiser les élections législatives. Nous nous sommes battus pour que ces élections soient organisées. Et depuis une année, on est incapable d’installer les conseillers. On est dans quel pays ? Si Alpha Condé a perdu 5 communes, c’est parce que le RPG n’est pas un parti. Ce qui s’est passé à Matoto, ne concerne pas que l’UFDG, mais la Guinée toute entière. Les gens qui soutiennent Alpha Condé dans ça, sont en train de lui donner carte blanche pour qu’il fasse la même chose lors des élections législatives. Même si tu n’aimes pas Cellou Dalein, même si tu n’es pas politicien, tu dois te révolter contre ce qui s’est passé à Matoto pour préserver la démocratie. Ce qui s’est passé là-bas, est une insulte pour l’ensemble des  Guinéens », martèle l’opposant.

Il révèle qu’ils ont fait voter même les morts.  « Ils ont fait une procuration pour Koumandjan Keita (ex maire de ladite commune décédé à la veille de la reprise de l’élection, ndlr) et il fait partie des gens qui ont voté. Ils sont allés dire qu’il a fait la procuration pendant qu’il est vivant. C’est triste. Mais quand tu fais une procuration à ton vivant, quand tu meurs, elle n’est plus valable  », regrette le Dr Oussou.

Dans son intervention, le vice-président de l’UFDG a critiqué la gouvernance d’Alpha Condé qu’il accuse de violer toutes les lois de la République. « Le gouvernement ne sait pas ce qu’on appelle le respect des droits humains. M. Alpha Condé est président de la République et est toujours président du RPG arc-en-ciel en violation de toutes les lois. Il refuse l’installation de la Haute Cour de Justice ; il n’organise pas les élections à bonne date (…). Des milliards ont été déboursés pour le barrage de Kaleta, mais aujourd’hui, il n’y a pas de courant.

Si l’argent avait été bien dépensé, on aurait eu le courant 24/24h. Pourquoi Alpha Condé n’irait pas voir Macky Sall du Sénégal ou Alhassane Ouattara de la Côte d’ivoire pour leur demander comment ils ont eu l’électricité 24/24h. L’eau, on n’en parle même pas. La quasi-totalité des quartiers de Conakry n’ont pas d’eau. Les routes, elles, passent de commentaires. M. Alpha Condé pense qu’on gère un pays avec des promesses. Il fait ce qu’il veut. Mais à partir de maintenant, M. Alpha Condé trouvera sur son chemin, l’UFDG », prévient Dr Oussou.

 Et de conclure « Quand un régime se panique et adopte un comportement pareil, cela signifie la fin de son règne ».


Mamadouba Tos Camara entend redorer le blason du RPG à travers la commune de Matoto

C’est avec une allure de fierté que Mamadouba Tos Camara, qui a été déclaré jeudi dernier comme le « maire de la commune de matoto », a fait ce samedi 9 février son entrée au siège du parti au pouvoir, pour prendre part à l’assemblée générale hebdomadaire.

Après avoir rendu hommage au Président de la république, au bureau politique et aux militants, « l’élection s’est bien passée, a-t-il entamé. Mais, poursuit-il, si vous voyez que nous avons eu le poste de maire, c’est grâce à vous (les militants ndlr), nous vous remercions. Mais en ayant ce poste de maire, nous avons désormais la corde au cou. C’est nous  qui avons dit à nos responsables, que nous voulions avoir matoto, que c’est parce que c’est matoto qui est notre fieffe, après cette victoire, matoto sera dorénavant 100% RPG. »

Et de rassurer : « Moi maire, je serai auprès de vous dans les maisons, dans le quartier, dans le secteur, je suis votre maire et la porte ne sera jamais fermée pour vous. Pour les élections législatives qui arrivent, levons nous comme un seul Homme, pour que ce qui s’est passé n’arrive plus. Tos est là, Tos est devenu votre esclave, je suis à votre disposition. »

Dans le volet de son intervention adressé à la jeunesse, il déclare : « La jeunesse,  je m’adresse à vous, tout le monde a connu Tos dans les mouvements de soutien. Nous avons  été les précurseurs du mouvement j’aime Alpha, mais voilà maintenant un militant, mais un responsable de mouvement qui est venu à la tête. Je  vous demande humblement, on va commencer par matoto, notre messie est là, Malick Sankhon ; on va  s’associer à lui, tous les mouvements de soutien  dans la commune de Matoto, je vous demande humblement, non seulement on va redynamiser  les structures du parti à la base. Chers amis nous avons une qualité, c’est d’aller copter  des indécis dans les fiefs des autres. Donc la structure de  la jeunesse, les mouvements  de soutien  à partir de là, nous devons tous être un, pour faire face à l’attente de notre parti, pour que les prochaines élections législatives on ne les discute avec aucun parti politique dans la commune de matoto. »

Abdou Lory Sylla