A Londres, Trump ne laisse pas indifférent

Loin des salons feutrés ou le président américain a été reçu, des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les rues du centre de Londres pour protester contre la visite du président Trump.

Excédés par les politiques du président américain, les manifestants sont venus de tout le Royaume-Uni pour crier leur indignation.

Dans une foret de pancartes et de banderoles hostiles à la visite du président américain, de nombreuses personnes ont exprimé leur colère sur la venue de Trump.

« Nous ne pouvons pas laisser libre cours aux tyrans. On ne sera plus indiffèrent… Que ce soit concernant nos sœurs et frères musulmans, concernant les noirs, les blancs, les personnes désavantagées… Et on n’est contre personne », a déclaré une manifestante.

« Ce président a fait preuve de dédain total pour les femmes, pour les personnes de couleur, pour les droits à la santé de la femme et de l’enfant; récemment, il séparait des enfants de leurs parents », s’est écrié un manifestant.

Manifestante : « On est là pour manifester. Je suis contente qu’il soit obligé de se cacher, de se déplacer partout par hélicoptère. Ici à Londres et partout dans ce pays, nous voulons qu’il sache qu’il n’est pas le bienvenu. »

Mais il faut dire que tout le monde n’est pas contre le président Trump.

 

Une contre-manifestation de soutien au président américain est prévue aujourd’hui.

Dans tous les cas, la venue de Trump au Royaume n’aura pas laissé indifférent.

Des dizaines de milliers de personnes sont réunies à Trafalgar Square pour manifester contre le chef d’État américain.

D’autres manifestations se déroulent dans d’autres grandes villes, notamment à Birmingham et à Manchester.

Donald Trump est arrivé au Royaume-Uni jeudi pour sa première visite depuis qu’il est devenu président des États-Unis.

Il a rencontré la Première ministre Theresa May à Aylesbury et Sa Majesté la reine pour le thé au château de Windsor.

www.bbcafrique.com






Répondre