Affaire « Koula DIALLO » : deux gardes du corps de CELLOU Dalein bénéficient d’une relaxe et l’étau se resserre autour de Souleymane Thiaguel.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Au T.P.I de Dixinn, le verdict est tombé ce mardi concernant l’Affaire Mohamed Koula DIALLO, journaliste travaillant pour le site www.guinee7.com, qui a trouvé la mort au siège de l’U.F.D.G suite à une fusillade.

Au rang des accusés, figuraient deux gardes du corps  de Cellou Dalein DIALLO, ainsi que le Directeur de la cellule de communication de L’U.F.D.G, Souleymane Thiaguel. Ce dernier était poursuivi pour complicité et tentative d’assassinat.

Souleymane Thiaguel, qui a écopé d’une condamnation à réclusion criminelle et à perpétuité, un mandat d’arrêt lui a été également décerné. Selon sa famille politique, il serait absent du pays pour des raisons sanitaires.

À L’annonce de ce verdict, beaucoup d’observateurs sont restés figés de surprise, car le Procureur avait requis l’acquittement du prévenu.

Quant aux  deux gardes du corps qui, jusque-là étaient en détention, ont  bénéficié d’un acquittement pour des faits non constitués. Amadou SOW et Algassimou KEITA, peuvent rejoindre leurs familles respectives.

Nous y reviendrons.

BARRY Mamadou

 

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page





Répondre