Après les communales,craintes d’une crise post-électorale en Guinée.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Les populations guinéennes sont toujours suspendues dans l’attentisme, avec un regard rivé vers la C.É.N.I pour la publication des résultats des communales en guinée.
Quelques résultats partiels proclamés par les CACV (commission administrative de centralisation de vote) font déjà polémiques, suivis d’une vive contestation en haute banlieue sur l’axe Bambéto- Hamdallaye-Cosa .le même scénario est constaté à l’intérieur du pays, Kindia,
Kalinko ; on y dénombre un bilan macabre de 7 personnes.
Le principal parti de l’opposition accuse les magistrats de CACV d’annuler les procès-verbaux de certains bureaux de vote dans lesquels le parti est largement sorti victorieux pour redonner l’avance au parti présidentiel.
Ces allégations sont balayées du revers de la main par le parti au pouvoir.
Une confusion totale, les deux formations politiques (R.P.G et U.F.D.G) chacune réclame sa victoire, et toutes se disent victimes du vol électoral.
En attendant la publication des résultats officiels Cellou Dalein DIALLO, demande à ses militants de rester aux aguets et d’attendre.
Son parti a trop subi, cette fois-ci pas question de valider des résultats hors ceux sortis des urnes.

BARRY Mamadou

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page





Répondre