Badra KONÉ candidat indépendant de Matam s’est-il allié à l’UFR ?

Après l’intervention d’un accord politique qui a eu le mérite de calmer relativement les esprits, place à présent aux tractations liées aux alliances en vue de se constituer une majorité pour le contrôle de l’exécutif communal. Dans certaines circonscriptions électorales, les candidats devenus « faiseurs de rois » sont devenus des coqueluches faisant l’objet d’une forte convoitise de la part des partis en concurrence, c’est le cas de Matam.  Le candidat  Badra KONÉ qui a à son actif trois sièges, a reçu des visiteurs venus de l’UFR qui n’ont pas fait d’un mystère leur volonté d’alliance « nous avons reçus 7 visites des membres de l’UFR dans notre QG. Les 7 visites ont été faites par des délégations différentes, la première délégation, c’était les secrétaires de la jeunesse des fédérations de Conakry, les 22 secrétaires sont venus me voir, d’abord me féliciter avec ma base et nous dire qu’ils sollicitent qu’on les rejoigne. On les avait entendu, nous sommes en train de réfléchir, on verra ensemble comment voir les choses dans un futur proche  » a déclaré Badra KONÉ chez nos confères de nostalgie.

Depuis sa visite effectuée au QG de l’UFR, de folles rumeurs font état d’une alliance entre le candidat indépendant et l’UFR. Sur cette question Badra KONÉ laisse l’opinion sur sa faim. Lui et sa troupe sont encore au stade de la réflexion  » Nous n’avons pas encore pris de décision hein! On est en train de réfléchir, nous écoutons les propositions, nous sommes en pourparlers avec tous les partis, je sais que ça crie énormément depuis le samedi dernier à cause du fait que ma base et moi avons rendu visite au siège de l’UFR  » a précisé M. KONÉ.

Pour l’instant, donc l’UFR doit contenir ses réjouissances, et savoir que ce n’est pas encore gagné. Le rapprochement simulé ne garantit pas une alliance, la décision de Badra KONÉ sera rendue publique après l’examen de toutes les propositions.

 

BARRY Mamadou pour www.kenenyi.com






Répondre