Cellou Dalein : « En 2015, nous allons dégager Alpha Condé »

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Le leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo, a appelé ses partisans à la mobilisation lors du meeting de l’opposition prévu le 22 janvier au stade de Bonfi, a-t-on constaté samedi sur place. 

Il a indiqué qu’après quatre années de gouvernance, tout Guinéen est capable de faire le bilan de l’actuel pouvoir. « La Guinée a reculé sur tous les plans. Au-delà des frustrations dues aux promesses non-tenues, les Guinéens sont aujourd’hui frappés par la misère noire, l’injustice, l’exclusion, l’arbitraire », affirme-t-il.
Poursuivant, Cellou Dalein s’est demandé s’il est vrai que le locataire de Sekoutoureya est réellement venu pour changer la Guinée. « Est-ce qu’il aime la Guinée ? Les gens se le demandent aujourd’hui, même dans son propre camp ».
Dans la foulée, le leader de l’Ufdg s’est dit fier parce que, continue-t-il, tous ceux qui ont soutenu Alpha Condé autrefois se sont rendus compte de son incompétence. « Ceux qui l’ont soutenus hier sont plus pressés que nous. Ils les a trahis. Il a pris des engagements qu’il n’a jamais respectés. Tout le monde a compris aujourd’hui que la confiance des guinéens est placée en nous ».
Parlant du meeting de l’opposition prévu le 22 janvier à Bonfi, Cellou Dalein Diallo a appelé à la mobilisation. « Ce meeting, c’est pour montrer à Alpha Condé et à l’opinion internationale que nous ne sommes pas prêts à cautionner une mascarade électorale. Il faut qu’Alpha Condé comprenne que nous n’accepterons pas un hold-up électoral. Donc, mobilisons-nous le 22, c’est le début, c’est le réchauffement. Après, il viendra un moment où on va se lever pour exiger le respect des règles, demander le départ d’Alpha Condé ».
Pour Cellou Dalein, 2015 est sans aucun doute l’année de la consécration de l’UFDG. « En 2015, nous allons dégager Alpha Condé pour prendre la direction des affaires. Et je le dis, quand nous serons aux affaires, le RPG sera mieux traité tout comme les autres partis. Nous n’allons exclure personne. C’est d’abord le citoyen guinéen, et non en raison de son bord politique ».
Pour prouver la politique d’exclusion du locataire Sékoutouréya, Cellou Dalein Diallo a cité la résiliation du contrat de Pélé Diop, jusque-là entraîneur de l’ASFAG. « Alpha a décidé de résilier unilatéralement le contrat de Pélé Diop. Ils ont tout fait pour le faire retourner au RPG, il a refusé. Depuis, ils ont commencé à l’emmerder. Pour Alpha Condé, tout guinéen qui n’est pas du RPG perd tous ses droits. Pourtant, l’homme a été recruté à cause de son profil ».
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page





Répondre