CNP-Guinée : Le Président Mohamed Habib HANN donne des précisions.

Les membres du  nouveau Bureau Exécutif du Conseil National du Patronat Guinéen étaient devant les représentants de plusieurs organes de médias de la place à la maison Commune des journalistes de Guinée, sise à Coléah  dans la Commune Urbaine de Matam.L’ojectif de ladite rencontre avec les professionnels de la communication était d’éclairer  la lanterne de l’opinion nationale et internationale  sur des polémiques de certaines personnes qui  continuent à faire  des agissements tout en faisant croire que  cette organisation patronale est  une propriété privée d’un seul groupe. Mais également de parler des ambitions  et perspectives de ladite organisation patronale de Guinée.

À l’entame de son  exposé, le Président du  CNP-Guinée (Conseil National du Patronat Guinéen), El Hadj Mohamed Habib HANN, a déclaré : « L’objectif de cette conférence, c’est  de donner  quelques  informations pour clarifier  la petite  cacophonie    qui  continue à troubler les activités du Conseil National du Patronat de Guinée. Je veux tout simplement vous assurer que le Conseil Exécutif élu dans les règle et conforment aux statuts  du CNP  le  10 Décembre 2016 à Conakry reste et demeure  le seul Conseil National  du patronat de Guinée », a déclaré aux journalistes. Avant d’ajouter : « Et,  c’est conforment à travers  son  congrès électif ouvert aux fédérations patronales  membres qu’on doit exercer les activités.  C’est pourquoi d’ailleurs   nous souhaitons que tout le monde fasse attention   et qu’il ait  plus de  retenue pour l’intérêt exclusif du  secteur privé de notre pays. Nous sommes des fédérateurs nous ne voulons pas évoluer dans une cacophonie entre carapa influento et entre carapa intimido », a-t-il ajouté. Avant de  souligner : «  Et, toutes les actions de n’importe qui le permettra d’exercer   en violation  flagrant de la loi, en  violation des textes et statuts   du CNP serait sujet de droit   , il  sera    poursuivi   conforment à la loi  et conforment aux statuts du CNP-Guinée. Nous  sommes  une organisation patronale qui enregistre aujourd’hui 43 fédérations patronales. La souveraineté  de ces différentes fédération   a été exprimée à travers un congrès  électif qui reste et demeure », a-t-il  fait savoir.

S’adressant aux opérateurs économiques du pays, il  a indiqué  : « Je souhaite que  tous  ceux qui  sont intéressés,  que les opérateurs économiques  Guinéens  se donnent la main et que toutes  les organisation patronales  existantes dans le pays, notamment   L’OPAG et  la CEPEG  se coalisent  pour qu’il ait une action en synergie  pour  une meilleure  action  du secteur privé  dans l’intérêt exclusif du secteur privé Guinéen. Nous ne sommes pas  là pour   constituer   un clan  ou une ethnie, c’est une chose qui me peine au cœur lorsqu’on me dit c’est le clan de celui-ci ou de celui-là. Le patronat, c’est  le clan de tous les opérateurs Guinéens, le clan de tous les Guinéens, ce sont tous  les Guinéens qui sont confondus  et qui  sont là aujourd’hui et qui en sont l’émanation  et la vitrine du secteur privé Guinéen », a-t-il indiqué.

« Donc, je souhaite qu’il  ait beaucoup plus d’attention  et moins de passion  pour permettre à tout un chacun  de contribuer  afin que le CNP-Guinée puisse  bâtir   le  Slogan  qu’on a  toujours   dit   Un CNP Uni et plus fort que jamais »,a précisé de passage le Président Mohamed Habib HANN.

Parlant des  ambitions du Conseil National du Patronat de Guinée, il a affirmé : «  Les  ambitions du CNP-Guinée, c’est d’abord revenir  vers  les  premiers  membres du patronat.  Leur  demander d’accepter de revenir et  faire confiance à une nouvelle équipe responsable et qui a envie de mener à bien le développement de ce patronat.  Et ensuite d’organiser  au tant que possible à mobiliser des fédérateurs, à mobiliser des fédérations  , à faire une   synergie d’action avec les deux  autres organisations patronales et par la même  occasion   aller en profondeur   pour   mettre en place des comités de pilotage   par branches d’activités  pour examiner la problématique par secteurs d’activités  et les diagnostiquer afin de trouver des solutions adéquates et  faire des recommandations pour les  soumettre aux autorités compétentes  »,a-t-il affirmé.

S’agissant de la procédure judiciaire engagée  contre les perturbateurs  dans l’affaires CNP-Guinée, Le Président  HANN, a confié ceci : « Par rapport   à des actions qui sont menées contre le CNP-Guinée,  je vous  le confirme que ce sont des actions qui sont engagées par la voix de nos avocats contre ces acteurs qui continuent à véhiculer des messages incohérents visant à ternir l’image du  patronat. Donc, des actions judiciaires  sont engagées contre KABA Guiter et Sékou CISSÉ  qui ont été en mépris des statuts et règlements ont  procédé à la signature du protocole d’accord. Nos avocats,   à notre demande ont déposé des plaintes contre l’acte de banditisme que les KABA Guiter   sont  en train de faire en décrochant nos différents panneaux publicitaires  à travers la ville », a-t-il conclu.

 

SYLLA Ibrahima Kalil pour www.kenenyi.com, tél: 664 594 788

 

 

 

 






Répondre