Coyah : la présence d’hommes inconnus en tenue lourdement armés interrompt brusquement le sommeil des Wankifonkas.

Les habitants de la sous-préfecture de Wonkifon dans Coyah se sont réveillés en sursaut dans la nuit du mercredi au jeudi. Des pêcheurs ayant aperçu des bateaux avec à leurs bord des hommes lourdement armés et en tenue,  ont ameuté les populations. Cette alerte a semé  une chienlit et le sauve-qui-peut. Les populations cédant à la phobie ont déserté les lieux pour se mettre à l’abri. La thèse d’une agression rebelle ou terroriste  était sur toutes les lèvres. Après cet événement, les autorités guinéennes ont communiqué pour apporter des éclaircissements, elles écartent d’emblée la thèse d’une agression rebelle et rassurent les populations. Les Ministères de la Pêche et celui de la Défense Nationale ont précisé qu’il s’est agi d’une opération visant à arraisonner des bateaux se livrant à la pêche illicite dans les eaux territoriales guinéennes. Au cours de la traque, des tirs ont retenti, il n’est nullement question d’une agression extérieure. Aux dernières nouvelles, les populations qui avaient pris la poudre d’escampette en écourtant leurs sommeils à 04h du matin pour sauver leurs peaux, sont revenus à leurs habitats.

Il faut signaler que récemment, des individus ont véhiculé des informations faisant état des risques élevés d’attaques terroristes contre la République de Guinée, d’où la trouille des « Wankifonkas ».

Abd Akila pour www.kenenyi.com






Répondre