Crise scolaire: un élève tué par balle à Dabompa.

La grève des enseignants dégénère avec à la clé, un cas de morts et  plusieurs blessés dans les rangs des manifestants ; c’est le bilan de la mi-journée de ce lundi 20 novembre 2017.

Selon une source, un élève vient d’être fauché à Dabompa par une balle, la victime n’est pas encore identifiée.

Tout est parti d’un accrochage entre élèves et forces de l’ordre. Les élèves protestent contre la suspension des cours due à l’absence de leurs professeurs.

Les observateurs avaient déjà prévu un lundi noir à Conakry, les risques de violences étaient élevés. À rappeler que les syndicalistes à l’origine de la grève sont mis aux arrêts depuis le samedi.

Aux dernières nouvelles, une réunion d’urgence se tient en ce moment à la primature sous la houlette du premier Ministre Mamady YOULA.

BARRY Mamadou pour www.kenenyi.com






Répondre