Défection : le Rpg arc-en-ciel accueille les démissionnaires du parti PADES

Au cours d’une conférence de presse animée ce mardi 30 juillet 2019, certains cadres du parti des démocrates pour l’espoir (PADES) dirigé par docteur Ousmane Kaba, ont  annoncé officiellement leur démission au sein de ce parti, et rejoignent dès ce mardi, les rangs du Rpg arc-en-ciel.

Devant les membres du bureau politique national du parti Rpg arc-en-ciel, Kaba Nakamoussa,  le désormais ex-membre du parti PADES chargé à l’implantation est revenu sur les principales raisons qui favorisé leur immigration. 

« …Il y a un certain nombre de dysfonctionnements, de violation de textes qui régissent le fonctionnement du parti PADES. La collaboration avec certains responsables politiques qui  sont à nos yeux non productifs. La violation des textes du parti par la création des postes fantaisistes qui ne sont prévues nulle part dans les règlements du parti… », a précisé le président des frondeurs.

Parlant des éléments qui les ont motivés à rejoindre le navire du RPG arc-en-ciel, le porte-parole des démissionnaires du parti PADES n’est pas aller du dos de la cuillère. Pour lui, c’est une manière d’être en cohérence de leurs idéaux, celles de reconnaitre les réalisations du pouvoir. 

« C’est compte tenu du réalisme que nous voulons faire. Même le président du PADES Ousmane Kaba l’a dit quand le gouvernement pose des bons actes, il faut apprécier et quand c’est mal fait aussi, il faut le dénoncer. Mais actuellement, ce qui est bienfait est beaucoup plus nombreux que ce qui reste à faire. Au moment où nous battions campagne pour le PADES à l’intérieur du pays, la principale réclamation des villageois étaient que le gouvernement n’est pas à leurs côtés mais, actuellement de par l’Agence Nationale de financement des Collectivités (ANAFIC), le gouvernement a mis en place des infrastructures de bases…», a reconnu cet ex-opposant du Parti au pouvoir.

Visiblement satisfait de cette adhésion, Souleymane Keita, conseiller du président de la République a dans son discours indiqué, que le parti RPG arc-en-ciel accueille à bras ouverts ces nouveaux adhérents, et promet de leur donner la totale liberté pour qu’ils puissent prévaloir leurs talents pour plus agrandir le Parti au pouvoir.

« C’est d’abord le retour à la maison des enfants prodiges. Parce que ces jeunes pour la plupart étaient des membres du parti RPG, mais à un certain moment, ils ont été victimes de l’intoxication et de désinformations de la part de certains responsables. Les voir aujourd’hui revenir à la maison, c’est de dire qu’ils reviennent dans leur famille. Ils n’auront aucun problème de réintégration ». A rassuré ce membre du bureau politique national du Parti au pouvoir.

À rappeler que récemment, ce sont deux membres du principal parti de l’opposition qui ont regagné les rangs de la mouvance présidentielle.

Bouka Barry






Répondre