Des interpellations au sein du SLEG.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Ce vendredi 26 janvier,devait se tenir le congrès du SLEG à Conakry, plus précisément au siège de la structure.
Le gouvernement, résolu à empêcher la tenue de ce congrès, a très tôt déployé des agents en uniforme pour quadriller les lieux et empêcher l’accès.
Les syndicalistes ont pris la décision de délocaliser le congrès pour le tenir à la mosquée Fayçal.
Cependant, le congrès n’a pas pu se tenir de ce côté, les forces de l’ordre, ont dispersé les syndicalistes, et certains ont été mis aux arrêts. L’information a été confirmée par Aboubacar SOUMAH.
C’est un autre bras de fer qui s’engage entre le SLEG et le gouvernement.

BARRY Mamadou

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page





Répondre