Grève des enseignants : Au quartier Cosa, un jeune passe de vie à trépas.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

La grève des enseignants se poursuit avec son décompte macabre. La journée de mardi à l’instar de celle de lundi  a été aussi émaillée d’incidences.

Une épaisse fumée, des barricades sur la chaussée, des boutiques fermées, le trafic routier à l’arrêt, voilà le visage qu’offre la route « le prince ».

Un mort, tel est le bilan de cette journée.  La victime, Saifoulaye BAH maçon de profession selon certains témoins et collégien selon d’autres, serait mort d’une balle au niveau des rails de Cosa.

Sur les circonstances de cette mort, ses amis témoignent qu’il a reçu le coup fatal, au moment de la débandade pour échapper aux gendarmes qui étaient à leur trousse.

BARRY Mamadou pour www.kenenyi.com

 

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page





Répondre