Guinée : Plus de 22 milliards FG seront payés aux 7900 enseignants grévistes

Le 10 janvier dernier, un protocole d’accord a été signé entre le gouvernement, le Slecg, l’Ustg pour sortir l’école guinéenne d’une grève de 3 mois.

Si la mise en application du protocole d’accord a commencée le 21 janvier comme prévue par la mise en place d’une commission mixte pour l’assainissement du fichier des enseignants, un point de ce protocole commence à inquiéter les enseignants grévistes: le dégel des trois mois de salaires.

En ce 31 janvier 2019, aucun salaire n’est pour le moment dégelé. Interrogé par nos confrères des « grandes gueules », le secrétaire général adjoint du Slecg dit ne pas savoir qu’est-ce qui coince le dégel : << je ne saurai le dire avec exactitude. Nous, responsables syndicaux du bureau exécutif national du Slecg avons tout le temps dit aux enseignants d’attendre. Les salaires seront dégelés sans délai.

Ce sera au billetage. Nous tenons l’information des autorités. Hier, le général Soumah ( secrétaire général) m’a dit qu’il a rencontré les autorités en charge des finances et il m’a dit sûrement que les salaires sont théoriquement dégelés et qu’aujourd’hui à midi les enseignants seront en possession de leur salaire>>.

Dans la même foulée, Ismaël Dioubaté, ministre du budget et signataire du protocole d’accord précise et rassure: <<Avant-hier les salaires ont été viré à la banque centrale, l’ordre a été donné et la banque centrale a procédée au virement au niveau de tous les trésoriers régionaux et en ce moment la direction nationale du trésor est entrain de transmettre pour le paiement. Ils seront payés soit le week-end ou le lundi >>.

Selon le ministre du budget, ce sont quelques 22 405 000 000 francs guinéens qui seront payés à quelques 7900 enseignants grévistes pour les trois mois de grève.

Sadjo Bah






Répondre