J’ai dit : Docteur ès ethno (Par Diallo Alpha Abdoulaye)

En parcourant les lignes du célèbre ouvrage Le maître de la parole de Camara Laye, nous le trouvons d’actualité, puisqu’il nous apprend ceci: «Nos hommes politiques d’aujourd’hui, à l’exception de quelques-uns, sont-ils de grands hommes? C’est douteux: ils font de la politique une entreprise sanglante. Ils affament nos peuples, exilent nos cadres, sèment la mort!»

Pas donc besoin de faire le tour du monde pour écrire que les propos tenus par cet homme de 63 ans sont discriminatoires et dangereux pour la démocratie en construction et l’unité de la Guinée.

Dr Ousmane Kaba est pourtant un économiste de haut rang formé d’abord en Côte d’Ivoire où il obtient une maîtrise en économie en 1980. Ensuite en France à l’université Paris-II (Panthéon – Sorbonne) où il décroche son doctorat avec le prix de recherche de l’Académie de Paris en 1983 avec la mention très honorable et félicitation du jury avant de s’inscrire à l’université de Harvard aux États-Unis pour un diplôme de gestion des projets, en 1992. Il devient Ministre de l’Économie, des Finances et du plan en 1996. Puis ministre du Plan et de la coopération l’année suivante avant d’être limogé.

Pendant la présidentielle de 2010 , Dr Kaba est cité dans les pogroms organisés contre une communauté dans plusieurs localités de la Haute Guinée, notamment à Siguiri, mais n’est ni blanchi ni inquiété ni écarté de la gestion du pouvoir.

Devenu président après son élection controversée, le nouveau  chef de l’État Pr Alpha Condé nomme Dr Kaba au poste de Conseiller, ministre chargé du Bureau de la stratégie à la Présidence.

En 2013, Dr Kaba est élu député du parti au pouvoir et prend la présidence de la Commission parlementaire des affaires économiques et financières, du plan et de la coopération.

Comme on le voit, Dr Kaba est un économiste brillant. Il est armé de diplômes de très bon niveau, mais c’est un génie du mal. Il piétine le vivre ensemble. Il foule au sol les principes de la Constitution.

Lui, n’est qu’un Docteur ès ethno.

J’ai dit..

Par Diallo Alpha Abdoulaye ( Le Populaire)






Répondre