Journée Internationale de la Jeune Fille : Gouvernement et Institutions se mobilisent pour lutter contre le mariage précoce en Guinée.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

À l’occasion du lancement officiel de la campagne « Lutte contre le mariage précoce », le Ministère de l’Action Sociale, de la promotion Féminine et de l’Enfance en  collaboration avec Plan International Guinée et l’UNFPA ont animé une conférence de presse ce mardi 11 octobre 2016  à la maison des journalistes de Guinée, sise à Coléah dans la commune Urbaine de Matam. Le thème retenu de cette année est : Progrès des Filles, progrès vers les objectifs du développement durable.

Dans son discours de circonstance, la Directrice Nationale de l’Action Sociale,  Marie TOURÉ, a déclaré : « la Journée Internationale de la Jeune Fille est célébrée  chaque année sous des thèmes différents, mais vous constatez que depuis deux ans, la Communauté Internationale met un accès sur le bien-être de la jeune fille, ça veut dire que c’est un sujet important qui va à l’épanouissement des filles. Il faut interpeller tous les décideurs, toutes les composantes de la société pour qu’ensemble nous regardons vers un objectif commun, vers les ODD ».

Le  responsable de la communication de Plan International Guinée, M. Samory CONDÉ, nous a rappelé de  l’initiative de cette Journée  Internationale des Jeunes Filles : « En tant qu’initiateur de l’idée, la Journée Internationale des Jeunes Filles 2016, est pour plan international Guinée ,l’occasion de  rêver d’organiser une opération collective promouvant la visibilité des filles et devant  ouvrir une  possibilité d’action et d’investissement en leur faveur. Cet événement nous permettra également de créer un moment symbolique qui entend impulser le mouvement défendant les droits des filles ».

Avant d’ajouter : « Tout investissement en faveur des jeunes filles,  de leur sécurité, de leur santé, de leur éducation, leur permet d’améliorer leur vie. En 2016, notre ambition est de transformer cette campagne  en mouvement, un mouvement mondial en faveur de la jeune fille, d’où notre engagement pour mobiliser tous ceux qui peuvent influencer».

Pour  conclure, il a dit : « Plan international Guinée a lancé un appel pressant  à tous les acteurs  du Gouvernement, institutions, société civile, secteur privé, communautés et familles, à se joindre à son initiative mondiale en vue de faire du mouvement ‘’parce que je suis une fille’’ un espace de plaidoyer en faveur de la réalisation des droits des filles en Guinée et dans le monde.

SYLLA Ibrahima Kalil pour www.kenenyi.com, tél: 664 594 788

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page





Répondre