KALOUM: des élèves manifestants dispersés

Entre les enseignants grévistes et les autorités guinéennes, le bras-de-fer se poursuit. Conséquence, les élèves privés de cours, protestent de plus en plus. Ainsi, très tôt ce matin, ceux de différents établissements de la commune de Kaloum avaient pris d’assaut la ruelle de la quatrième avenue B du quartier Sandervalia pour protester contre le manque d’enseignants dans les salles de classes. Très remontés contre ce qu’ils assimilent à une banalisation de la crise par les autorités, ils avaient commencé à ériger des barricades par endroit. Avant d’être dispersés par les forces de l’ordre.

Face cette réaction énergique des forces de sécurité, usant notamment de gaz lacrymogènes, les élèves protestataires ont dû battre en retraite. Et au moment où nous quittions les lieux, les agents de la sécurité, encagoulés, s’attelaient à éteindre les feux allumés par les manifestants à débarrasser la chaussée des immondices qu’ils y ont drainés. Et la circulation reprenait progressivement.

Balla Yombouno






Répondre