La BCRG annonce le retour imminent des billets de 50, 100 francs et des pièces…

De nouvelles coupures seront émises par la banque centrale. En tout cas, c’est ce qu’a affirmé vendredi sur la radio nationale le premier vice-gouverneur de la Banque centrale de la République de Guinée.
Selon Gnanga Komata Gomou, le franc guinéen a su surmonter les difficultés. Donc de nouvelles mesures sont envisagées telle que l’utilisation des pièces de monnaie et l’introduction de nouvelles coupures.
« Nous sommes en train de réfléchir pour peut-être amener quelques billets intermédiaires qu’on va introduire dans les jours à venir si tout va bien. Nous allons remonter sur les pièces parce que le Guinéen a une mauvaise habitude et une mauvaise conception de la pièce. La pièce, c’est plus facile à gérer, elle est plus facile à conserver et elle est plus facile à compter parce que nous avons des machines ici pour mettre toute sorte de pièce dedans. Les machines (pièces d’argent, ndlr) les comptent et les rangent, les 5 francs à part et les 10 francs. Et ce qui ne nous aide pas aussi, c’est où utiliser ces pièces, c’est la nature des prix. Les prix sont toujours ronds en Guinée. Vous allez en Europe, on vous donne 5, 99 donc, vous êtes obligés d’avoir des pièces pour pouvoir faire vivre votre transaction sinon vous attendez longtemps ou bien vous utilisez les cartes magnétiques. Chez nous, les prix sont ronds, il n’y a pas de prix de 52 francs guinéens. C’est 50 francs ou 100 francs. C’est ce qui fait que les gens n’aiment pas beaucoup utiliser les pièces. Mais, nous allons remonter sur les pièces parce que, c’est plus facile à gérer », promet-il.
Yaya Dramé






Répondre