La synergie des radios membres de L’URTELGUI contre la tentative de bâillonnement de la presse a-t-elle réussie ?

La Presse Guinéenne traverse de fortes turbulences ces temps-ci, les menaces du Chef de l’État ont très vite été suivies d’effet. Deux radios dont Gangan TV et radio, BÂTÉ Fm à Labé, ont été fermées sur ordre des autorités en situation de responsabilité.

Pour protester contre cette volonté manifeste d’intimider et de clouer au pilori la presse, L’URTELGUI a annoncé quelques mesures. Une synchronisation pour dénoncer les décisions liberticides ce mardi 28 novembre, puis le lendemain une opération journée sans presse.

Cependant, certaines chaînes n’ont pas daigné s’associer à cette initiative, elles se sont désolidarisées en boycottant cette action collective.

Pour l’ instant nous ignorons les raisons officielles de cette option, ainsi que sa finalité.

À défaut d’une action collective et concertée, la presse Guinéenne, serait incapable de faire face aux prédateurs de la liberté et restera toujours à la merci de ceux-ci, d’où la nécessité de maintenir l’unité  et de chanter le même refrain en symphonie.

BARRY Mamadou pour www.kenenyi.com

 

 






Répondre