Labé/Un jeune tue son ami à cause de 3 500FG

Un jeune âgé d’une vingtaine d’années a été assassiné dans la nuit du Vendredi 24  à Samedi 25 Aout 2018 dans le quartier Daka,  secteur Domby, dans la commune urbaine de Labé. L’assassinat d’Abdourahamane Sow a suscité l’ire des citoyens de la localité qui ont réduit en cendre la concession familiale de l’assassin et incendié le camion citerne des sapeurs pompiers rapporte le correspondant de Guinee7.com

Selon les témoignages recueillis sur place, Abdourahamane Sow devait une somme de 3.500FG à son bourreau un certain ‘’Baristo’’ qui l’a poignardé à l’aide d’une paire de ciseau tard dans la nuit de ce vendredi 24 Août 2018. Compte tenu de la gravité de la blessure, le jeune Abdourahamane Sow succomba à ses blessures.  Selon les mêmes informations, c’est le même ‘’Baristo’’ qui appela les services de sécurité pour leur dire qu’il a tué une personne. Quand la nouvelle s’est rependue les jeunes du secteur se sont massivement réunis au domicile familial de ‘’Baristo’’ dans le but de le lyncher. C’est dans cette circonstance que la gendarmerie est intervenue pour l’extirper.

N’étant toujours pas contents, ce matin du Samedi 25 Août, les jeunes du secteur ont incendié le domicile familial du présumé assassin. C’est ainsi que les sapeurs pompiers ont été appelés pour éteindre les flammes. Arrivés sur les lieux, l’équipe des sapeurs pompiers s’est heurtée à une résistance des Jeunes du secteur qui se sont aussitôt attaqués aux pompiers. Malgré l’intervention de la Compagnie d’Intervention Mobile de Sécurité (CMIS), qui a fait usage de gaz lacrymogène, les jeunes ont incendié la citerne d’eau des sapeurs pompiers. Les forces de l’ordre ont été obligées de quitter les lieux et les jeunes y régnaient en maitre absolue empêchant les citoyens à vaquer normalement à leurs besoins.

Certains jeunes se sont même attaqués aux journalistes qui étaient sur les lieux. Selon plusieurs sources sécuritaires, le nommé Baristo est bien connu des services de sécurité de la place.

Certains citoyens ont également confié à Guinee7.com que le jeune Baristo était impliqué dans l’assassinat d’un jeune de la localité, il y a environ 10 ans. A l’époque, il avait quitté le pays pendant plusieurs années. Il serait aussi un grand vendeur de chanvre indien.

Pour l’heure, aucune autorité ne s’est exprimée sur cette situation. Une foule en colère s’est rendue à l’hôpital régional de Labé pour récupérer le corps d’Abdourahamane Sow afin de procéder à l’enterrement.

Mohamed Samoura






Répondre