Le dessous des cartes de la renaissance du parti ARENA de Docteur Sékou Kourreissy CONDÉ.

Alors qu’il avait abrégé sa vie politique en faveur d’un activisme pour le maintien et le renforcement de la paix en Guinée et dans la sous-région, Docteur Sékou Koureissy CONDÉ ne fait plus d’un mystère sa volonté de faire renaître le parti ARENA (Alliance pour le Renouveau National) et de reconquérir la place qui était la sienne. Cette formation politique agréée le 27 août 1992 est le cinquième parti politique du système démocratique pluraliste guinéen. De l’avis de plusieurs observateurs, docteur Sékou Kourreissy CONDÉ est de la crème de l’élite guinéenne. En quelques années, il a fait des étincelles à travers ses discours empreints de paix au point de devenir l’une des personnalités influentes de la Société Civile Guinéenne.

Depuis l’officialisation de sa volonté de descendre sur l’arène politique, ils sont nombreux ces guinéens qui s’interrogent sur les raisons ayant motivé le Docteur à revêtir le manteau  politique ?

Si parmi les raisons on peut citer à coup sûr un patriotisme prononcé, un paysage politique infesté de médiocres se faisant de la place sans coup férir, les propos à charge tenus à son encontre par l’actuel chef du département de l’Hôtellerie et du Tourisme, Thierno Ousmane DIALLO, est la goutte d’eau qui a précipité les événements. Bien qu’étant dans une logique dénuée de toute coloration politique, l’ex-Ministre de la Sécurité est devenu une cible privilégiée des piques politiques. Récemment, sans porter des gants, le Ministre de l’Hôtellerie et du Tourisme a égrené un chapelet d’accusations contre le Directeur Exécutif de l’African Crisis Group, l’accusant ouvertement d’être impliqué dans l’arrestation d’Alpha CONDÉ, opposant ; et de l’avoir privé de liberté alors qu’il était Président du conseil de quartier de Kaporo-rails. Ces accusations sont balayées du revers de la main par Docteur Sékou Kourreissy CONDÉ.Cette déclaration à charge est le déclic qui a amené Docteur Kourreissy à relancer les activités du parti ARENA dans un bref délai. Selon une source digne de foi, une conférence de presse est prévue pour procéder au lancement officiel du parti. Parmi ses chantiers prioritaires, figure celui de reconstruire la cohésion nationale, de prêcher la paix en cultivant le vivre ensemble.

 

BARRY Mamadou pour www.kenenyi.com 

 






Répondre