le DG de la SMD et son épouse persona non grata à Léro

Le directeur général de la Société Minière de Dinguiraye (SMD) quitte la zone de Siguirini après la fronde des travailleurs contre ses propos déplacés tenus lors d’une négociation. Telle est l’information reçue par  Guineenews de source officielle dans la soirée du vendredi 29 mars.

En colère, les travailleurs de la SMD ont exigé le départ  Martin White et de son épouse, responsable de l’hôpital de ladite société.  Selon Momo Bangoura, le Secrétaire général de la délégation syndicale de la SMD, une mauvaise communication et un abus de langage de la part de M. White est à la base de son départ.  «Nous avons fait une réclamation par rapport à la prise en charge sanitaire des travailleurs. Lors de notre négociation, le directeur général nous a dit d’aller voir le président de la République (Alpha Condé, ndlr) pour cette réclamation. Car,  selon lui, la société paie des taxes à l’État. C’est le compte-rendu de cette communication qui a irrité les travailleurs. »

Selon un responsable de la SMD, proche de la direction qui a requis l’anonymat, joint par notre rédaction dans la soirée du vendredi, le directeur avait déjà quitté la cité de la société sur ordre du gouverneur de la région de Kankan qui séjourne actuellement à Siguiri. Et sa femme devait le rejoindre dans la matinée de ce samedi 30 mars. Nos maintes tentatives de joindre le gouverneur de la région, le général Mohamed Gharé sont restées vaines.

Pour rappel, la SMD est située dans le district de Léro à plus de 100 kilomètres de la commune urbaine de Siguiri.

Mohamed Moro Sacko






Répondre