Le journaliste Abdoul Latif DIALLO du site depecheguinée.com, menacé de mort.

Incontestablement, cette horde de malfaiteurs était résolu à abréger la vie de notre confrère, elle était sans doute venue pour mettre à exécution les menaces de mort proférées à son encontre.
Le samedi passé dans l’émission  » le kiosque des médias » sur bonheur fm, il avait exprimé au grand jour les menaces de mort incessantes, dont il faisait l’objet de la part d’inconnus. La publication des articles qui dérangent, serait à l’origine de ses ennuis. Dans la nuit du mercredi à jeudi, les auteurs de ces menaces étaient pleinement résolus de passer à l’action, ils ont identifié son domicile et ont ouvert le feu en criblant sa porte de balles.
Cette attaque relance le débat sur l’exercice libre du métier de journalisme en Guinée. Les hommes de médias travaillent dans un milieu hostile, où menaces de mort, intimidations et arrestations constituent leurs lots quotidiens.
Et beaucoup d’observateurs, ne voient pas d’un œil bienveillant le silence des associations de presse, ils suggèrent une condamnation officielle et un soutien total au journaliste victime.

BARRY Mamadou pour www.kenenyi.com






Répondre