Le mot du pape François aux « mafieux »

Le pape François, en visite samedi à Palerme, déclare que les « mafieux » ne sont pas des chrétiens.

« On ne peut pas croire en Dieu et être mafieux. Qui est mafieux ne vit pas en chrétien, car il blasphème avec sa vie le nom de Dieu-amour », a martelé le chef de l’Église catholique dans une homélie en plein air, au port de Palerme.

Dans cette ville italienne, il est allé rendre hommage à un prêtre assassiné il y a 25 ans par la mafia sicilienne.

« Aujourd’hui, nous avons besoin d’hommes et de femmes d’amour, non d’hommes et de femmes d’honneur, de service et d’abus », a plaidé le pape François, lançant un appel aux mafieux siciliens.

« Changez ! Arrêtez de penser à vous-mêmes et à votre argent, convertissez-vous », a-t-il poursuivi.

Le pape François s’est ainsi fait l’écho du cri du cœur de Jean-Paul II à Agrigente, également située dans cette île du sud de l’Italie, en mai 1993, quand ce dernier avait demandé aux mafieux de la Cosa Nostra de « se convertir ».

Les parrains siciliens avaient répondu deux mois plus tard par des attentats contre deux églises romaines.

Le pape François a aussi intimé samedi aux Siciliens d’agir sans tout attendre de la société, sans fuir leurs propres responsabilités.






Répondre