Les juges ont expéditivement fixé sur son sort Ibrahima Sory CAMARA, propagandiste de L’U.F.D.G…

Ses démêlés avec la justice ont pour genèse la publication d’une vidéo postée sur les réseaux sociaux, quelques temps avant l’incendie ayant consumé une partie du grand marché M’balia sis à Madina.
Dans cette vidéo, le militant de l’U.F.D.G, fait état d’une réunion secrète tenue au palais Sèkoutouréya, sous la présidence du Chef de l’État, dont l’objectif est de mettre à feu le marché M’balia sis à Madina.
Le Procureur près le tribunal de Mafanco s’est autosaisi de l’affaire, et a mis en branle l’appareil judiciaire pour demander des comptes à l’auteur de ces propos. Ainsi, Ibrahima Sory CAMARA a fait l’objet de poursuite pour outrages au Chef de l’État.
Ce lundi, au TPI de Mafanco, le verdict est tombé, 18 mois d’emprisonnement et le paiement d’une amende de 2 millions de francs guinéens, telle est la peine retenue contre Ibrahima Sory CAMARA.
Le collectif d’avocats du prévenu ne s’avoue pas vaincu et annonce une interjection d’appel en vue de casser la décision.
Pour l’instant aucune réaction officielle de sa famille politique, les militants de l’U.F.D.G quant à eux manifestent leur solidarité à leurs collègues.

BARRY Mamadou pour wwkenenyi.com






Répondre