L’idylle politique (U.F.R-R.P.G) bat de l’aile.

L’Union des Forces Républicaines (U.F.R) de l’ex premier Ministre Sidya TOURE avait noué une alliance électorale avec le parti présidentiel le R.P.G) en vue de conquérir quelques mairies du pays, sauf que cette alliance n’est pas effective sur le terrain. Les responsables de l’U.F.R crient à une volonté de violer les clauses de leur accord par le parti au pouvoir. La mesure suspendant les opérations d’installations des exécutifs communaux est accueillie avec indignation par l’état-major de l’UFR. L’unique raison étant à la base de cette suspension serait les querelles intestines qui agitent le R.P.G, selon Saikou Yaya BARRY, membre de l’U.F.R et député à l’Assemblée nationale.

Il dénonce par ailleurs l’ingérence des administrateurs locaux et les Préfets pour influencer le vote pour élire les Maires.il cite Boffa, par exemple dans cette zone ; l’U.F.R a tapé la table pour que tout se déroule dans les règles de l’art.

BARRY Mamadou pour www.kenenyi.com

 

 






Répondre