Limogeage de Paul Moussa et Sékou Camara / ‘‘C’est ce à quoi on s’attendait…’’, dixit un cadre de l’UFR

Quelques semaines après sa prise de fonctions, le nouveau Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, est passé de la parole aux actes, en limogeant deux directeurs généraux, notamment Paul Moussa Diawara de l’OGP (Office Guinéen de Publicité) et Sékou Camara DG de l’OGC (Office Guinéen des Chargeurs) pour malversations financières.

Ces premières sanctions de l’actuel patron de la primature sont considérées au siège de la troisième force politique guinéenne (UFR, Ndlr) comme un acte salutaire et digne de tout bon PM (Premier ministre). En tout cas, selon le deuxième vice-président du parti, l’Honorable Elhadj Ibrahima Bangoura, Don Kass n’a fait que son boulot.

« Je crois que pour tout Premier ministre, son rôle c’est de faire en sorte que les biens du pays soient sauvegardés. S’il y a des malversations qui sont avérées et qui ont été révélées à la suite d’audits, il est tout fait logique que le Premier ministre demande à ce que les auteurs de ces malversations soient relevés de leurs fonctions et poursuivis. C’est ce à quoi on s’attendait ; donc je ne crois pas que ce soit quelque chose qui sorte hors du cadre normal de son travail. Il a fait son travail, s’il ne le faisait pas, c’est ce qui allait nous étonner. Mais le fait qu’il le fasse, cela ne doit étonner personne », a-t-il déclaré, face aux hommes de médias, ce samedi, au siège de sa formation politique.

Mohamed Kaba Souma






Répondre