Maradona est « Dieu » et Messi est « Adam », selon un club de foot argentin.

En Argentine, grande nation de football, un club rend un hommage particulier à Maradona et Messi.
Dans la ville de Buenos Aires, un club de football en salle a une inspiration tout droite tirée du Saint Siège.
Il s’est inspiré de la chapelle Sixtine du Vatican pour faire figurer sur son plafond une image inspiré de la célèbre fresque de Michel-Ange : la Création d’Adam.
Dans la fresque réadaptée, c’est Diego Maradona, dans le rôle de Dieu, qui tend le bras à Adam, joué par Lionel Messi.
Une fresque revisitée version ballon rond qui devait faire plaisir au pape argentin François, un amoureux du football.
Ce geste audacieux dans une nation catholique comme l’Argentine, l’entraîneur du Sportivo Pereyra Ricardo Elsegood, 30 ans, l’explique par le fait que ce terrain où l’on pratique d’autres sports, est un temple pour ceux qui y viennent.
Revenus : Messi dépasse Ronaldo et Neymar
« Un temple sacré du foot et quoi de mieux qu’une fresque au plafond digne d’un temple.
« La chapelle Sixtine a Dieu et Adam et la chapelle du foot a Messi et Maradona », a-t-il expliqué.
La terre tremble à Barcelone quand Messi marque
Sur cette version de « La Création d’Adam » de Michel-Ange, à la place des chérubins qui entourent Dieu dans la version originale, d’autres idoles du foot argentin ont pris place: Juan Riquelme, Gabriel Batistuta, Mario Kempes, Sergio Agüero, Claudio Caniggia, Ricardo Bochini et Ariel Ortega.
Toutes ces stars sont aux couleurs de l’équipe nationale d’Argentine.
« Sur la fresque dans ce sanctuaire du foot, « c’est comme si Maradona avait donné à Messi la continuité du bon football », explique Santiago Barbeito, l’artiste qui a revisité l’œuvre de Michel-Ange.
C1 : Messi, si loin derrière Ronaldo
« On avait vu que le toit était assez sombre. On pensait le peindre en bleu avec des nuages blancs. Mais un jour, l’artiste est venu et a dit que c’était mieux de le faire avec Messi et Maradona » souligne l’entraîneur Elsegood.
www.bbcafrique.com






Répondre