Marche silencieuse : à Conakry, des guinéens demandent justice pour le compatriote BARRY

Décédé des suites de blessures à Rouen en France, le compatriote Mamadou Barry, docteur de son état ne cesse de recevoir des saluts et des hommages à travers la planète. Ce vendredi 26 juillet 2019, jour de grande prière, plusieurs de ses compatriotes ont organisé à Conakry devant l’ambassade de la France en Guinée, un setting est organisé pour dire que sa mort est un crime de trop.

Sur des pancartes et banderoles brandies devant l’ambassade au centre-ville de Conakry, l’on peut lire : A bas le racisme, non à la violence, justice pour Mamadou Barry, plus jamais ça. De façon plus calme ou même silencieuse, ces guinéens de la Guinée et de la France condamnent dans l’ensemble, ce qui est arrivé à ce jeune Docteur et enseignant de 31 ans.

En Guinée comme ailleurs, tous les jours depuis le vendredi 19 juillet

2019, les médias et autres citoyens sur internet, font de leur mieux pour tirer au clair, ce qui est arrivé à cet innocent dans un pays où le racisme est devenu monnaie courante.

Nous y reviendrons !

Dépêche : Taban Sylla






Répondre