Mines / La Guinée signe trois conventions de projets miniers avec la SMB Winning Consortium

Trois conventions portant sur l’exploitation de la bauxite sur un nouveau site, la construction d’une raffinerie et d’une voie ferrée, le tout jumelé avec une exploitation agricole, ont été signées, ce lundi 26 novembre, par le ministre en charge des mines, Abdoulaye Magassouba et Fadi Wazni, président de conseil d’administration de la  SMB Winning Consortium, en présence de plusieurs cadres de l’Etat et représentants des communautés locales.

Etant tous situés dans la zone économique spéciale de Boké et dans les environs, la construction de ces infrastructures va permettre à la zone de Boffa d’être désenclavée, permettre aux mines de jouer leur rôle dans le développement du pays et aussi générer des milliers d’emplois, tant dans leur phase de construction que d’exploitation.

Qualifiant ce jour de  grand, le ministre Magassouba estime que cet investissement de près de 3 milliards de dollars américains est l’un des plus importants dans le secteur minier. S’adressant aux investisseurs, il a aussi dit qu’ils sont « en parfaite adéquation avec la nouvelle politique minière mise en place par le président de la République, le Pr Alpha Condé, depuis 2010. Elles répondent également à des demandes pressantes du Président, à l’endroit des sociétés minières ; d’bord la transformation locale des produits miniers ; cette raffinerie qui sera construite par le consortium SMB Winning répond à cette demande, ensuite que les mines soient un véritable levier de transformation de l’économie nationale, à travers leur intégration au reste de l’économie, un chemin de fer multi-usage et multi-utilisateurs, le long duquel un projet  agricole ambitieux est développé ; ces deux composantes répondent à l’intégration  effective du secteur minier au reste de l’économie, pour qu’en étant levier, ce secteur permette le développement du moteur de la croissance économique de la Guinée, qui est le secteur agricole ».

Le ministre Magassouba a rassuré les partenaires « de l’engagement absolu du gouvernement dans la mise en œuvre de ces projets transformateurs pour l’économie guinéenne, tout en comptant bien sur la réalisation de tous les engagements formulés dans ces conventions par le consortium SMB Winning. »

Expliquant l’importance de ces projets, Fadi Wazni a déclaré que : « Nous allons signer ces conventions qui vont permettre à notre cher pays de faire un bond en avant sans précédent ; avec ces nouvelles mines, le chemin de fer et la raffinerie, le projet Boffa-Boké va accélérer le développement de la Guinée. Le chemin de fer nous dotera d’une infrastructure de classe mondiale, le programme agricole créera de l’emploi et fera de la Guinée une puissance agricole, l’usine d’alumine permettra de créer de la valeur ajoutée de manière très significative  et va propulser la Guinée dans l’ère industrielle ».

Présent à cette cérémonie, le ministre du Budget, Ismaël Dioubaté, s’est réjoui en affirmant que : « Ce projet va créer assez d’emplois dans le monde rural, ce qui va permettre naturellement de créer des jobs qui permettent naturellement de collecter des impôts et des taxes. Nous passons de l’illusion à la réalité. Avant l’arrivée du Pr Alpha Condé, il n’y a avait qu’une seule société qui exploitait les mines ; aujourd’hui on a signé assez de conventions et les autres conventions précédentes portaient sur l’exportation de la bauxite brute, mais maintenant, on passe à la phase de l’industrialisation, je crois que c’est une bonne chose pour le peuple de Guinée, une bonne chose pour l’économie guinéenne, et aussi pour la coopération internationale ; et cela met en valeur la place de la Guinée qui est la sienne sur le plan international en matière des mines ».

Pour l’ambassadeur de France en Guinée, Jean-Jacques Grosgurin, « c’est un projet structurant », dans le cadre de la filière minière, avec en plus des conséquences importantes en matière de développement pour la population.

Abdou Lory Sylla






Répondre