Musique : la « reine de la soul » Aretha Franklin est décédée à 76 ans

L’icône de la soul est décédée jeudi 16 août à l’âge de 76 ans, a annoncé son agente Gwendolyn Quinn. Elle avait été hospitalisée à Détroit le dimanche 12 août « dans un état critique ».

La chanteuse originaire de Memphis, laisse derrière elle 33 albums studios, 18 grammy awards et 75 millions de disques écoulés ce qui fait d’elle l’artiste féminine ayant vendu le plus de vinyles. Grand dame de la soul connue pour sa puissance vocale, artiste engagée dans la lutte des droits civiques et pour l’égalité des sexes, interprète des légendaires morceaux Respect, Think ou encore I say a little prayer  elle sera la première femme à faire son entrer au Hall of Fame, panthéon de la musique américaine, en 1987.

Atteinte d’un cancer du pancréas depuis 2010, un maladie qui l’avait considérablement amaigrie, Aretha Franklin avait livré de son dernier concert le 2 novembre 2017 à la fondation de lutte contre le Sida d’Elton John, à New York. Son état de santé l’avait contrainte à annuler plusieurs concerts ces dernières années. En janvier 2009, elle avait chanté pour l’inauguration de Barack Obama, qui était alors devenu le premier président noir des États-Unis.

 






Répondre