Politiquement correct / Entre Cellou Dalein Diallo et Alpha Condé, Bah Oury fait son choix

En marge de l’assemblée générale FOUTTI-LAFIDI, ce dimanche à Matoto, le vice-président exclu de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Bah Oury, dans son intervention pour la circonstance, a dit de façon claire, qui il préfère entre Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition guinéenne, et le président de la République, Pr Alpha Condé.

Dans ses explications, le président du mouvement UFDG Renouveau a déclaré qu’il va s’inspirer du président de la République, pour faire sa politique, afin d’être président lui aussi. Pour Bah Oury, la raison de ce choix est tout simplement que l’actuel président guinéen est très patient, et à un moment donné,k il a changé de stratégie sur sa manière de faire.

« Il y a une qualité que j’ai découvert tard au niveau du président Alpha Condé,  il est extrêmement patient, au point de vue politique, il est très patient. Et j’ai vu, ceux qui l’ont combattu avant-hier, sont devenus ses principaux collaborateurs. Je me suis posé la question, quelle est la force morale qui l’amène à avoir une capacité de dos large pour ceux qui l’ont combattu de la manière la plus sévère ; il en a fait des collaborateurs les plus proches aujourd’hui. Je me dis que, il faut compter avec cette capacité morale pour apprendre beaucoup de choses », a fait savoir Bah Oury, dans une grande détente devant les journalistes et invités présents autour de ce plat traditionnel.

Et d’ajouter : « J’ai appris également, lorsque Alpha Condé a été condamné et a été libéré, j’ai médité sur ce passage, il a changé de stratégie politique. Avant, il avait un discours virulent, après il s’est dit : “je vais changer de stratégie, je vais avoir le pouvoir autrement”, il l’a eu. J’ai été exilé, tout cela m’a permis de réfléchir sur beaucoup de choses. Je dis je vais m’inspirer de la stratégie du président Alpha Condé et j’aurai le pouvoir, par la grâce de Dieu ».

Quid de Cellou Dalein Diallo ? Là, c’est un Bah Oury avec une mine serrée qui parle : « Le doyen Bâ Mamadou et moi-même, on avait privilégié l’intérêt de rassembler davantage, et en 2007, on a accepté de recevoir parmi nous l’ancien collaborateur du général Lansana Condé, dans une période où le pays, à l’époque, était virulent à toutes les formes d’opposition. On a accepté, j’ai accepté d’adopter un profil bas, que l’actuel président de l’UFDG soit mis en avant et que le doyen Bâ Mamadou devienne le président d’honneur (…) »

Après voir attesté qu’il a sauvé la vie de Cellou Dalein Diallo, lors des événements du 28 septembre 2009, et qu’il a été la première personne à interpeler la junte militaire qui était au pouvoir et qui exerçait de l’acharnement sur le président de l’UFDG, il a lancé que : « Donc, tu as donné avec générosité d’un côté, tu as reçu de l’autre côté, même le titre de dire que Bah Oury est le vice-président qui est acté dans le congrès, il y a certains d’entre eux qui refusent même le fait de reconnaitre que Bah Oury est fondateur de l’UFDG ; il y a certains qui disent il est parmi les fondateurs. Même ma vie a été mise en cause par ces gens-là, Dieu m’a sauvé et malheureusement le journaliste Mohamed Koula a été tué ».

Bhoye Barry






Répondre