Procès pour faire la lumière sur la tentative d’assassinat du journaliste Moussa Moise SYLLA, le verdict renvoyé au 16 janvier prochain, un voile demeure.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Le chroniqueur de l’émission les « G.G », Moussa Moise SYLLA, avait fait l’objet d’une attaque à main armée l’an passé. Le journaliste avait échappé de justesse à un traquenard  tendu par ses assaillants dans l’unique et cynique dessein de l’anéantir.

Le procès pour faire la lumière sur cette affaire afin de découvrir le pot au rose, c’est à dire  les véritables commanditaires de cet acte, se poursuit au TPI de Dixinn avec la comparution d’un prévenu, Korka BARRY, arrêté le 07 janvier 2017.

Il est reproché au prévenu ainsi qu’à son co-accusé Chérif BOIRO, toujours en cavale, les chefs d’accusations suivants : vol à main armée, tentative d’assassinat, complicité d’incendie volontaire, destruction et dégradation de biens mobiliers et vol simple contre le journaliste Moussa Moise SYLLA.

Le verdict devait tomber ce mardi, mais aux dernières nouvelles, il est renvoyé au 16 janvier prochain.

Le procès entre dans sa dernière phase sans lever le voile sur certaines questions, notamment celles de savoir qui sont les véritables commanditaires de cet acte? Où se trouve le nommé Chérif BOIRO,co-accusé disparu sans laisser d’indices?

L’avocat du journaliste, ainsi que ses collègues, souhaitent vivement des réponses à ces questions, car au visa de la scène, cette attaque n’était pas qu’un simple braquage, elle était doublée d’une volonté manifeste  d’attenter à la vie du journaliste.

BARRY Mamadou

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page





Répondre