Que retenir de la conférence de presse du SLECG tenue ce mercredi à son siège ?

La grève relancée par les syndicats de l’éducation perdure et un véritable dialogue peine à s’établir entre le Gouvernement et le SLECG. Rien n’a résulté du tête à tête entre les grévistes et le nouveau médiateur de la République, Mamadou Saïd FOFANA.
L’Inspecteur Général du travail, ainsi que d’autres acteurs de la Société Civile élargis au Patronat, ont émis le souhait d’une reprise total du congrès ayant abouti à la mise en place du nouveau bureau exécutif national avec comme Secrétaire Général, Aboubacar SOUMAH. Ce mercredi à l’occasion d’un point de presse tenue au siège du SLECG, les responsables de la structure ont rejeté d’emblée cette doléance, ils entérinent le nouveau bureau issu du congrès qu’ils ont organisé « Le Bureau Exécutif National du SLECG, au nom des enseignants rejette en bloc la tenue d’un nouveau congrès contraire au statut et règlements intérieures du SLECG ».
Et dans le même sillage, ils persistent et portent à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que le nouveau Bureau Exécutif National dirigé par Aboubacar SOUMAH est l’unique interlocuteur crédible.
Le SLECG invite tout le corps enseignant à la poursuite de la grève.

BARRY Mamadou, Tél : 621 607 599






Répondre