Ramadan 2016 : l’Association « collectif les cœurs liés » au chevet des personnes démunies.

Les membres de l’association « collectif les cœurs liés » ont procédé à la remise de dons ce vendredi, 01 juillet 2016, à la grande Mosquée Fayçal de Conakry. Ce geste humanitaire vise à venir en aide  aux personnes démunies et déshéritées pendant cette sainte période de ramadan.

À cette occasion, Mme BARRY Maimouna YANSANÉ, Présidente de l’association les  cœurs liés, a expliqué : «  Nous avons un projet cette année, il s’agit de procéder à la distribution de denrées  aux personnes lus nécessiteuses, démunies et déshéritées pendant cette sainte période de ramadan. Ce  don d’une valeur de six millions de GNF, est composé de deux kg du riz, d’un Kg de sucre et d’une boîte de lait de la marque Omela qu’on a distribué à chaque bénéficiaire. Et, c’est  notre premier projet, parce notre association n’a été créée  qu’au mois de mai 2016 ».

CAMARA Naby Laye Moussa, Secrétaire Général Adjoint de ladite association,  a brossé  leurs objectifs en martelant : « On a  pensé  à cette  remise de dons pendant cette sainte période pour faciliter le ramadan pour tous. Parce que nous avons constaté qu’avant le ramadan, beaucoup de familles peuvent bien manger ; mais dès son amorce, les prix des denrées alimentaires s’envolent exponentiellement à  la peine des pauvres citoyens ». Avant d’ajouter : « Nous avons choisi la grande  Mosquée Fayçal en particulier pour ce premier  projet, parce c’est là qu’on rencontre la plus part des personnes démunies .Et, c’est vraiment triste de les abandonner à elles- même sans leur venir en aide .Nous espérons  qu’avec cette action purement humanitaire, d’autres pourront s’inspirer d’avantage. Donc, nous avons  l’intention de toucher 300 familles à travers cette remise de dons ».

M’mah CAMARA, bénéficiaire  de ce don, s’est réjouie : « Je suis très contente de ce geste humanitaire de cette jeune association qui a bien réfléchi en pensant aux citoyens pendant cette période de bénédiction pour les fidèles musulmans. Moi, j’ai cinq enfants sur mon dos et mon mari est décédé il  y a de cela très longtemps. Et je n’ai aucun moyen pour nourrir tous ces enfants. Donc, nous remercions très sincèrement les donateurs et que Dieu les récompense par rapport ce qu’ils viennent de faire pour nous en ces moments difficiles ».

SYLLA Ibrahima Kalil pour www.kenenyi.com,tél: 664 594 788






Répondre