Sangoyah / Après la pluie, les riverains de TORABORA ont les pieds dans l’eau.

Il est 21 heures passées ce mardi 05 juin, quand une pluie s’est subitement mise à tomber  sur le quartier Sangoyah; causant d’importants dégâts matériels dans le secteur dénommé Torabora. Des concessions inondées, des clôtures renversées par le courant d’eau de ruissèlement. Les riverains avaient les pieds dans l’eau. Les voisins accourus de partout apportent leur soutien et leur secours aux sinistrés.

KOUROUMAH Mohamed, Étudiant en première année « sciences des langages » à l’Université Général Lanssana CONTÉ de Sonfonia, habitant la concession de M. CAMARA, victime témoigne : « Derrière notre cour se trouve un grand caniveau à ciel ouvert qui a été transformé en une décharge d’ordures. Récemment, des voisins qui ont élagué des arbres dans leur cour sont venus y déposer branches, feuilles et troncs, ce qui qui a finalement obstrué le passage des eaux de pluie qui ont fini par renverser la clôture et ce fut le déluge. Nous habitons ici depuis des décennies et n’avons jamais enregistré de tel sinistre dû à la pluie ».

« L’eau m’atteignait aux genoux et rien n’a été épargné dans ma maison, toutes les pièces étaient inondées. Mes denrées alimentaires, mes équipements électroménagers, les ustensiles de cuisine de mon épouse ont été endommagés et certains articles emportés par les flots . Grâces à la solidarité des voisins, ma maison a été vidée de son eau » clame M. BAH, un cohabitant.

En attendant de trouver une solution idoine à leur situation, les victimes prennent leur mal en patience, dormant d’un œil pour ne pas être surpris une seconde fois dans leur sommeil par les torrents d’eau. Surtout que cela se produit en plein mois de Ramadan. Quelle galère !

Nous y reviendrons !

BAYO Ibrahima Kalil

 

 

 






Répondre