Sidya Touré : « L’UFDG n’est pas un parti allié à l’UFR » (Vidéo)

Le député Sidya Touré, président de l’Union des Forces Républicaines (UFR) s’est prononcé jeudi sur la question de la candidature unique de l’opposition, les rapports de son parti avec celui de Cellou Dalein Diallo, la situation économique du pays entre autres, à l’occasion d’un déjeuner de presse qu’il a organisé à sa résidence de la Minière à Conakry, a-t-on constaté.

 

Répondant aux questions des journalistes sur les deux premiers sujets, le président de l’UFR estime que la préoccupation de l’opposition, c’est alternance en Guinée ou pas en 2015. « A partir delà, chacun avance son argument », a-t-il indiqué. Et de poursuivre : « D’ailleurs, je précise bien que l’UFDG n’est pas un parti allié à l’UFR. L’UFDG est un parti d’opposition et l’UFR est un parti d’opposition. L’alliance est électorale, les élections sont terminées. Les gens de l’UFDG sont venus me trouver pendant que j’étais dans l’opposition. Je ne suis  pas devenu leur allié permanant. L’alliance peut changer. Nous pouvons être alliés à un autre parti soit avec Jean Marie Doré ou d’autres. Ce n’est pas une question qui se pose ».

 

Pour Sidya Touré, s’il s’agit de l’opposition, chacun est libre d’avoir une position. « La seule chose que je dis, c’est qu’en 2010, nous avons fait ce schéma, nous l’avions fait alors que nous étions en position de force. Même si j’avais été triché quelque peu à ces élections, nous avons quand même une bonne base », a-t-il souligné faisant certainement allusion à l’alliance de son parti avec l’UFDG à la présidentielle de 2010.

 






Répondre