Son excellence Dennis B. Hankins, Ambassadeur des États-Unis d’Amérique en République de Guinée rassure les populations de KOBA : « Notre présence ici aujourd’hui est la confirmation de notre confiance en cette entreprise américaine qu’est EX-IM Global Parteners ».

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Localité située dans la région de la basse côte guinéenne à 150 km de Conakry, la commune rurale de KOBA regorge des potentialités agricoles parmi lesquelles la filière rizicole est et reste le centre d’intérêt du groupe américain EX-IM Global Parteners.

En dépit de l’achalandage de son agenda, son excellence Dennis B. Hankins, Ambassadeur des États-Unis d’Amérique en République de Guinée a fait le déplacement ce mercredi 20 décembre afin de venir rassurer les Kobakas de la mise en œuvre du méga projet agricole que compte démarrer bientôt Michael W. O’Gorman et son groupe EX-IM Global Parteners.

Dans la salle polyvalente du siège de la commune rurale qui a servi de cadre pour cette séance de travail, on notait entre autres présences ; celles des autorités administrative et militaire, l’imamat, le califat, les populations de la localité et les délégations venues de Conakry.

Le diplomate Américains, son excellence Dennis B. Hankins, rassurant les populations de KOBA ; a dans  son allocution précisé : « Il y a deux mois, je me suis entretenu avec le Président Alpha CONDÉ à propos des investissements américains dans votre pays et notamment à KOBA. Nous n’avons pas oublié KOBA. Depuis mon arrivée, j’ai discuté plusieurs fois de la nécessité d’investir dans le secteur agricole ici en Guinée. Que ce soit du secteur privé ou du secteur  gouvernemental américain pendant ces deux ans, il y avait plus de 800 millions de dollars d’investissement en Guinée dans les mines, l’énergie, les banques, l’habitat et la communication ».

De la gauche vers la droite Michael W. O’Gorman d’EX-IM Global Parteners & Dennis B. Hankins,Ambassadeur des USA en Guinée

Renchérissant, il a ajouté : « Nous avons même le représentant d’AluFer Mining qui fait d’importants investissements dans la région de BOFFA avec des fonds tirés des États-Unis d’Amérique. Au cours d’une grande conférence des entreprises minières, le Président de la République à rappeler que les mines ne sont pas l’avenir de votre pays, mais l’agriculture. C’est avec l’agriculture qu’on peut créer la richesse permanente, les emplois et  développer votre pays. Nous sommes très contents de l’arrivée d’EX-IM Global Parteners après deux ans car chez nous, nous n’avons pas d’entreprises d’État, elles sont toutes privées. Ni moi en tant qu’Ambassadeur ou le Président Trump ne pouvons imposer l’investissement  à une entreprise, c’est à elle d’en  décider. Elle investit en fonction des opportunités. Nous travaillons avec le Gouvernement Guinéen pour créer les conditions permettant aux investisseurs d’investir. Pendant son premier mandat, le Président Alpha CONDÉ a créé un nouveau code des investissements et un nouveau code minier qui ont encouragé les investisseurs étrangers. Notre présence ici aujourd’hui est la confirmation de notre confiance en cette entreprise américaine qu’est EX-IM Global Parteners.

« Dans la Commune rurale de KOBA, 51 111 habitants  disent qu’ils sont d’accord pour le démarrage du projet. Beaucoup de projets ont été détournés et exécutés ailleurs. Mais la présence de l’Ambassadeur nous rassure et ne demandons que la mise en œuvre dudit projet » a martelé Monsieur BANGOURA Mohamed Lamine, alias Elga, Maire de la commune rurale.

La visite du domaine rizicole de Kôlmèdèrè d’une superficie de 1818,53 ha sous la houlette de Dr. DIALLO Abdoulaye alias Pariso, représentant de son excellence le Ministre Guinéen intérimaire de l’Agriculture et Chef de la mission technique a été la dernière étape de la mission où les techniciens du département de l’agriculture ont procédé à une présentation détaillée avec à l’appui le schéma cadastral du domaine à la délégation américaine.

Le démarrage de ce projet pèsera la bagatelle de 10 millions de dollars US de fonds propre d’EX-IM Global Parteners. En attendant la signature du protocole d’accord par les autorités de Conakry pour le début des travaux, les Kobakas  sont impatients de déguster le KOBAMALÉ (entendez le riz de KOBA en dialecte soussou) arrosé de la sauce Bôntôè (sauce à base de  la pulpe de la graine de palmiste très prisée en basse côte).

BAYO Ibrahima Kalil, tél : 622 211 475 & 654 207 414

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page





Répondre