TABASKI : Alpha Condé invite à l’unité

Les propos de Dr. Ousmane Kaba ou ceux de l’imam de Tafory sont-ils passés par là ? Peut-être bien. En tout cas, au terme de la prière de l’Aid el-Kebir que l’imam de la grande mosquée Fayçal a dirigée dans l’enceinte du palais Sèkhoutouréya, le président de la République, dans son message de circonstance, a invité les Guinéens à s’unir. Qu’ils se donnent la main et renforcent la cohésion entre eux, c’est la condition, selon Alpha Condé, du salut collectif du pays.

Au terme de la prière, le chef de l’Etat a d’abord immolé le mouton d’Abraham. Puis, dans son message, il s’est d’abord adressé à ceux qui ne sont plus de ce monde et à ceux qui sont souffrants. « D’abord, nous devons penser à ceux qui ont été rappelés par Dieu. Qu’il les accueille dans son paradis. Nous devons penser aussi à nos compatriotes qui sont malades et qui ne peuvent pas se déplacer  pour  prier  avec nous aujourd’hui ».

Pour le reste, a poursuivi Alpha Condé, « je ne peux pas dire mieux que ce qu’a dit l’imam (dans son sermon) aujourd’hui et ce qu’a dit le Khalif de Pita. La Guinée ne peut  avancer que si tous les Guinéens se donnent la main. S’ils oublient qui est Soussou, qui est Malinké, qui est Peul ou Guerzé…qu’ils pensent qu’ils sont d’abord guinéens. Je pense que c’est le plus grand message. La Guinée ne peut pas se développer si on ne se donne pas la main. Nous serons la risée des autres peuples si nous ne nous donnons pas la main. Nous souhaitons donc l’unité nationale; la concorde nationale. Que Dieu fasse que les Guinéens s’aiment les uns les autres ».

Balla Yombouno






Répondre