Un enfant de 7 ans trouve la mort par noyade à Kindia.

Le corps sans vie d’un enfant de sept (07) ans a été retrouvé, lundi, 23 avril 2018, au quartier Bamban, dans la Commune Urbaine (CU) de Kindia, rapporte le correspondant de l’AGP dans la préfecture.
Il s’agit de celui du petit Amadou Bah élève en 2ème Année à l’École primaire Père Lacan de Kindia.
Selon les informations recueillis sur place, «il est décédé de suite d’une
noyade.
Le chef Section Police Judiciaire au Commissariat central de Kindia, capitaine Aboubacar Sidiki Keita, qui s’est rendu sur les lieux pour le constat, a expliqué :
«Nous avons été informés ce matin par le chef de quartier adjoint de Bamban, de la découverte d’un corps sans vie dans le barrage du Lycée Bamban. A notre tour, nous avons tenu informé le procureur de la République et la hiérarchie.
Ensemble nous sommes venus sur les lieux. Et effectivement nous avons trouvé le corps sans vie, que nous avons remonté au large, sur instruction du procureur.
Nous avons été instruits d’interpeller les riverains pour une éventuelle enquête, mais pour le moment, c’est la noyade qui est affichée».
Encore sous le choque, le chef de quartier adjoint d’Abattoir 2, Soriba Soumah impute ce cas de décès à l’irresponsabilité des parents.
«C’est mon petit-fils qui a trouvé la mort par noyade. Il a quitté le quartier Gadhawawa, dimanche, 22 avril, avec ses amis pour aller se baigner au barrage Bamban sans que les parents ne se rendent compte. Et c’est aujourd’hui, lundi, qu’on le retrouve mort. On doit veiller sur nos enfants sinon c’est regrettable», a déploré M. Soumah.
Le corps d’Amadou Bah a été ensuite remis à ses parents pour son inhumation.
AGP






Répondre