Une Marocaine tue son amant et prépare un plat avec son corps.

Une Marocaine est accusée d’avoir tué son amant et d’avoir servi sa dépouille à des travailleurs pakistanais aux Émirats arabes unis, affirment les procureurs.

La femme a tué son petit ami, il y a trois mois, disent-ils, mais le crime n’a été découvert que récemment lorsqu’une dent humaine a été trouvée dans son mixeur.

Elle a avoué à la police qu’il s’agissait d’un moment de « folie », selon le journal d’État The National.

La femme, qui a la trentaine, sera jugée dans l’attente d’une enquête.

Elle était en relation avec la victime depuis sept ans.

Selon le National, elle l’a tué après qu’il lui ait dit qu’il avait l’intention d’épouser quelqu’un d’autre.

Bien que la police n’ait pas révélé comment il a été tué, elle a affirmé que la femme avait servi la dépouille mortelle comme un plat traditionnel de riz et de viande à des ressortissants pakistanais travaillant à proximité.

La découverte n’a été faite que lorsque le frère de la victime est allé le chercher chez eux, dans la ville d’Al Ain, qui se trouve à la frontière avec Oman.

Là-bas, il a trouvé une dent humaine dans un mixeur, rapporte le journal.

L’homme a ensuite signalé la disparition de son frère à la police, qui a effectué des tests ADN sur la dent et a confirmé qu’elle appartenait à la victime.

Selon la police, la femme a d’abord dit au frère qu’elle avait expulsé la victime de la maison.

Mais Gulf News, basée à Dubaï, a déclaré qu’elle s’était effondrée par la suite et avait admis le meurtre après avoir été interrogée par la police.

Elle aurait dit qu’elle avait demandé l’aide d’une amie pour nettoyer son appartement après le meurtre.






Répondre